Connaître un terroir, c'est connaître avant tout ses habitants.

L'expérience de la Brie, c'est aussi rencontrer, échanger.

Et il y a mille façons de le faire.

Aller saluer le maraîcher voisin sans le gêner dans son travail ; participer à une réunion sur la création du potentiel Parc Naturel Régional ; venir avec ses connaissances et échanger avec un point de vue différent, discuter à bâton rompu avec le directeur d'un petit musée de l'imprimerie ancien imprimeur et héritier d'une longue tradition, etc., etc.

Et pourquoi pas un week end  "jardin" avec visite d'un jardin familial, d'un maraîchage, d'une pépinière, d'un conservatoire de graines, d'un jardin de fleurs, et s'y essayer en jardinant dans le potager de Terre de Doue, ou aller aux portes ouvertes du lycée agricole et découvrir quelques 40 variétés de tomates, ou, à une autre saison, découvrir le monde des cucurbitacées et leur jardinier, etc.